Cégéo le S.I.G du 973
Accueil > Accueil > Actualité
Print Envoyer à un ami
AFFICHE SCOLAIRE


Formulaires d'inscription 2014 - 2015
pour les Bourses
et Aides
Départementales
aux étudiants en ligne

à partir du
4 février 2014
AFFICHE SCOLAIRE

Pour connaître le champ de l'action sociale au Département de la Guyane, consulter le

Règlement Départemental
d'Aide Sociale

ODPE

Un bulletin mensuel destiné aux professionnels de la protection de l'enfance.

Nouveau Bulletin d'informations ODPE N° 6

Date
21 Juillet
Matin (Ht.)
2.8 M
Heure
0 H 11
Soir (Ht.)
2.55 M
Heure
12 H 53






Actualité RSS

24/08/2012


Musique : Le Fort Diamant fait son festival


Cette seconde édition du festival des rythmes sacrés rassemble encore cette année une brochette d’artistes de choix. House of Roots sera le premier groupe à se produire au Fort Diamant, le jeudi 23 août dès 20 h 50.

La soirée de vendredi sera dédiée dans un premier temps à la danse traditionnelle avec le groupe Balizyé-Kanmougwé et se clôturera avec la prestation de Dja-Dja Ofifulu-Kumanti.

 Le groupe Balizyé est formé par une équipe de passionnés de la commune de Macouria, qui essaie de perpétuer la tradition à travers les danses traditionnelles et créoles presqu’oubliées.

 Le groupe Balizié se démarque du fait qu’il interprète le Kanmougwé sur 2 tambours plus lourds et plus longs que ceux du Kasé Ko. Le Dja-Dja Ofifulu s’inspire des traditions bushinengués pour les costumes, les instruments et les rythmes. Les percussions et la danse entraînantes mettent les musiciens dans des états proches de la transe. Les chansons sont interprétées en Aluku et Kumanti. Avec le Kumanti nous sommes transportés au cœur même de l’univers du marronnage.

Tout droit venu du Surinam le groupe Shongo Horse-jaran sera en prestation le samedi 25 août à 20 h 30, la soirée prendra fin avec la prestation de Tamango Ké Djokano.

Le Jaran Keepang étant une danse folklorique spectaculaire très populaire au Surinam. Elle a été apportée par des immigrés de Java /Indonésie. « jaran Keepang » qui signifie littéralement « cheval en bambou tressé ». Les danseurs exécutent des danses comme des chevaux avec des cavaliers sur leurs dos. Pendant la danse, ils vont monter sur un cheval plat fait en osier travaillé avec du bambou ou du cuir. Au début de la prestation ils effectuent une certaine chorégraphie au rythme de la musique du « garmelan » est aussi appelé « Kembangan ». Le jaran Keepang est exécuté à plusieurs occasions dans la société javanaise et est aussi exécutée en public. Le Djokano est un rythme musical qui rassemble les chants et rythmes sacré du Djokan, regroupant les percussions Amérindiens, Bushi Konde Sama et Créoles… Vibrations divines et chansons traditionnelles seront à l’honneur par le biais du Djokan qui rappellent sa genèse, son histoire, comment il a été crée et pourquoi il existe.

Le Djokan rend un hommage à la Guyane, terre sacrée. C’est un art martial amazonien, qui a comme père fondateur le grand Doko, ses hommes et femmes qui ont contribué à son développement. Tamango et Djokano diffuse un message musical et spirituel de paix et d’amour. Ce message tend à ouvrir ces expressions vers une ouverture des consciences.

Un programme alléchant attend le public durant ces trois jours au Fort Diamant.

Louisette Marmot

chigun

Alerte Chikungunya

 Guyane Propre

OPÉRATION « GUYANE PROPRE »
« An Nou Pran Réflèks »
Participons aux Mayouris
dans notre Quartier
De Juillet à Août

Consultez le Programme


james

Adaptation au sein de la culture Guyanaise
Exposition Bernard James
à l'Espace culturel
la Poudrière à Cayenne
Du 15 au 30 juillet 2014


Animation

Animation Culturelle
Macouria et
Tonnégrande

du 15 Juillet au 21 Août 2014

Consultez le Programme


ciné rural

Ciné rural 2014
Des films pendant toute l'année !
du 16 Juillet au 27 Août 2014

Consultez le Programme


felix musee

Rappel des horaires
Maison Félix EBOUE

consultez le programme


Museenuit

« Les vendredis nocturnes »
au Musée Départemental
Accès libre et gratuit
de 18 h 00 à 21 h 00