Cégéo le S.I.G du 973
Accueil > Solidarité > Protection de l’enfance
Print Envoyer à un ami
Protection de l’enfance

Protection de l’enfance



Le Conseil général vient en aide aux enfants, à leur famille ainsi qu’au jeunes majeurs âgés de moins de 21 ans qui rencontrent de graves difficultés sociales. C’est la mission du service départemental d’aide sociale à l’enfance, qui fonctionne en équipe pluridisciplinaire avec des travailleurs sociaux et médico-sociaux (éducateurs spécialisés, psychologues...) ainsi que des personnels administratifs (attachés , rédacteurs et adjoints administratifs territoriaux).


Les missions du service départemental d’aide sociale à l’enfance

 

Une loi récente du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance devient le nouveau cadre juridique des obligations du Conseil Général en la matière.

Elle conforte la collectivité départementale dans une fonction de pilotage et de coordination des procédures de signalement et du dispositif d’observation et de protection des mineurs en danger sur le territoire du département.

Le service départemental de l’aide sociale à l’enfance est au centre d’un réseau public et associatif qui met en relation le service social départemental, la protection maternelle et infantile, les autorités judiciaires, la protection judiciaire de la jeunesse, la pédopsychiatrie hospitalière, la santé scolaire, les familles d’accueil agréées, les associations habilitées gestionnaires de services éducatifs ou d’établissements pour mineurs, l’union départementale des associations familiales.

Il apporte un soutien matériel, éducatif et psychologique aux enfants et à leur famille lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés sociales graves. Ses modes d’intervention sont soit la gestion directe soit la délégation.

  • Il mène des actions de détection et de prévention vis à vis des mineurs en danger.
  • Il conduit des actions éducatives au bénéfice de mineurs en difficulté mais pouvant rester dans leur famille.
  • Il pourvoit à l’ensemble des besoins des mineurs ne pouvant temporairement ou plus durablement être maintenus dans leur milieu d’origine tout en veillant à conserver et à renforcer les liens familiaux.
  • Il instruit, pour les familles résidant dans le département qui le demandent, les dossiers d’agrément en vue d’adoption et il conduit, pour les enfants dont la situation juridique le permet, des projets d’adoption.

  • Signaler un enfant maltraité ou en danger

    Vous pouvez appeler le numéro vert "Allo...Enfance maltraitée" en composant le 119  (appel gratuit, disponible 24h/24)


Vous pouvez aussi contacter directement l’assistant(e) social(e) du Conseil général.


Contacter le service d’aide sociale à l’enfance

Si vous éprouvez le besoin de solliciter l’intervention du service ou d’attirer l’attention sur une situation d’enfant préoccupante , il est préférable de vous adresser en premier lieu à l’assistant(e) social(e) de son secteur qui établira ensuite les liens nécessaires.
Voir les coordonnées de l’assistant(e) social(e) de votre secteur (lien vers la p.1 de la sous-rubrique « accompagnement social »)

Le service d’aide sociale à l’enfance est toutefois présent sur le territoire guyanais à travers trois antennes :

Antenne de Cayenne
36 rue du XIV Juillet - 97300 Cayenne
Tel : 0594 39 04 00
Fax : 05 94 39 04 02

Antenne de Kourou
80 rue Auguste Boudinot - 97310 Kourou
Tel : 05 94 22 00 76
Fax : 05 94 32 03 50

Antenne de Saint-Laurent-du-Maroni
1 bis rue Carnot - 97320 Saint-Laurent-du-Maroni
Tel : 05 94 34 27 76
Fax : 05 94 34 10 74



Accueillir un mineur en difficulté

Les mineurs ne pouvant, temporairement ou plus durablement, être maintenus dans leur milieu d’origine sont accueillis dans des établissements spécialisés, par des assistantes familiales ou par des personnes dignes de confiance désignées par le juge des enfants. Un effort particulier est fait chaque fois qu’il est possible pour maintenir et renforcer les liens entre la famille d’origine et l’enfant.

Si vous souhaitez devenir assistante familiale, il faut au préalable obtenir un agrément dont l’objectif est de s’assurer que toutes les conditions requises pour l’accueil d’un enfant en difficulté sont réunies . Assistante familiale est un véritable métier, reconnu et valorisé mais il est également très exigeant pour les personnes qui l’exercent et pour leur entourage. Si vous souhaitez plus de renseignements sur cette profession vous pouvez contacter la cellule assistante familiale du service de l’aide sociale à l’enfance.


Adopter un enfant

Selon la loi en vigueur, pour adopter un enfant, qu’il soit pupille de l’Etat ou qu’il vive dans un pays étranger, il faut au préalable bénéficier d’un agrément en vue d’adoption. Il s’agit d’une procédure longue et rigoureuse qui a pour objet de s’assurer que votre projet d’adoption résulte d’une démarche pleinement réfléchie et qu’il est le cas échéant entièrement partagé par votre conjoint ou vos enfants. Si vous souhaitez plus de renseignements, vous pouvez contacter la cellule adoption du service de l’aide sociale à l’enfance.

Contact service

Service de l’aide sociale à l’enfance
36 rue du XIV juillet
Cayenne
 
Tél : 0594.39.04.00
Fax : 0594.39.04.02
ase@cg973.fr
 
Adresse postale :
Direction de la Solidarité et de la Prévention
19 rue Schoelcher
BP 7023 Cayenne cedex
 

Contact élu

Hubert CONTOUT
Conseiller général délégué
Tel : 0594.28.48.80
Fax : 0594.28.48.79
hcontout@cg973.fr

Liens utiles

Allô...enfance maltraîtée

Rechercher

Recherche